Pharmacie de voyage : plusieurs trousses pour différents usages

Quand on se prépare à partir, la question de la pharmacie de voyage est à peu près aussi prise de tête que celle des bagages : on veut pouvoir répondre à tous les « au cas où », mais sans trop se charger. Cruel dilemme.

PHARMACIE DE VOYAGE

Alors, pour vous faciliter la vie, les p’tits choux vous disent tout ! Nous vous proposons notre sélection de produits, répartis dans différentes trousses à pharmacie, ayant chacune leur utilité. Il y a pas mal de choses, peut être trop, mais nous partons chaque année plusieurs mois et sommes fans des endroits un peu perdus, où la première ville peut être à 45 minutes de voiture, donc mieux vaut prévoir à toute éventualité (et prier pour avoir beaucoup de choses qui ne nous serviront pas, plutôt que pleurer parce qu’il nous en manque).

Mes p’tites trousses et moi…

  • La petite trousse qu’on a toujours dans son sac, qui nous accompagne dans les sorties journées, et qu’on est toujours prêt à dégainer à la moindre cascade.
  • La trousse à pharmacie qu’on laisse à la maison, pour parer à toute éventualité.
  • La trousse spéciale moustique, qu’on embarque seulement dans un pays à risque.
  • La petite nouvelle : la trousse spéciale remèdes naturels, car je m’intéresse de plus en plus à ces traitements (et en plus ils ne prennent pas de place 😉

Alors qu’y a t’il dans chacune de ces trousses, qui composent notre pharmacie de voyage ?

– La trousse passe partout, pour soigner rapidement

pharmacie voyage famille

  • du gel hydroalcoolique pour se laver les mains
  • du sérum physiologique pour rincer un petit bobo de grand cascadeur
  • des compresses imprégnées pour nettoyer la plaie (ou des compresses + antiseptique en unidoses)
  • un pansement en spray (ou des pansements classiques)
  • un roll d’Arnica, à appliquer à l’endroit du choc ou du coup (seulement s’il n’y a pas de plaie)
  • de l’Arnica en granules homéopathiques : à prendre immédiatement en cas de choc
  • de l’Apis mellifica en granules homéopathiques : en cas de piqûre d’insecte
  • du Doliprane (si fièvre ou douleurs)
trousse pharamacie voyage famille
Trousse à pharmacie à trimballer partout

– La pharmacie de compèt’ (celle qu’on ne se trimballe pas en rando)

  • Pour les petits bobos : spray antiseptique incolore QUI NE PIQUE PAS, compresses stériles, pansements stériles,  sutures adhésives, bandes de contention élastiques auto-adhérentes (elles résistent à l’eau !), pince à écharde ou à épiler
  • Pour la sphère ORL : Sérum physiologique pour nettoyer le nez et les yeux (en conditionnement unidose) ; Pour les yeux : collyre antiseptique (conditionné en récipient unidose) ; Pour les oreilles (en cas d’otite) : antiseptique type Auri-goutte
  • En cas de fièvre : Thermomètre ; Paracétamol (pour enfants et pour adultes ) ; Ibuprofène (pour son action anti inflammatoire) >>  ces deux médicaments antalgiques sont en vente libre ; pour en savoir plus :  actions et posologies du paracétamol et de l’ibuprofène
  • Les anti mal de ventre et cacas mous : En cas de diarrhée : sur prescription médicale : Tiorfan (pour enfant) ou Tiorfanor (pour adultes) – par exemple- ,  + soluté de réhydratation (pour enfant de 0 à 36 mois) ; En cas de nausées, vomissements : anti spasmodique (Vogalène par exemple)

– La pharmacie spéciale anti vilains moustiques, si on part en zone à risque

pharmacie anti moustiques voyage famille

Traitement de prévention du paludisme (sur ordonnance médicale), à associer à une protection anti-moustique : répulsifs en spray à appliquer sur la peau ; imprégnation des vêtements ; moustiquaire imprégnée ; diffuseur anti-moustiques (nomade ou a brancher sur prise électrique)

recommandations repulsifs anti moustiques
Les recommandations du service santé-voyages du CHU de Bordeaux / répulsifs peau

Je rajoute quand même une pommade apaisante (au cas où un méchant vilain moustique – ou une plante) nous ai piqué.

– La pharmacie de voyage spéciale remèdes naturels

remedes naturels pharmacie voyage famille

  • L’extrait de pépin de pamplemousse

considéré comme un des meilleurs antibiotiques naturels.

  • L’argile verte

Ce qui m’intéresse le plus c’est que l’argile permet la cicatrisation rapide d’une plaie (qui aurait tendance à traîner des jours à cause de baignade répétées dans l’eau de mer, qui creuse, qui creuse, qui creuse.. et qui ne se soigne jamais, sauf le jour où il n’y a plus de vagues – oui, je parle de la dure réalité d’un surfer)

Un aperçu des propriétés de l’argile verte : « L’argile draine les suppurations et les plaies, résorbe les contusions, hématomes, entorses, foulures, oedèmes, elle soulage les douleurs articulaires et musculaires, les courbatures, les sinusites, les maux de gorge, les irritation de la peau, les coups de soleil, petites brûlures, blessures légères, … » la suite sur le site C fait maison, très complet, mais attendez vous à ce que ça pique un peu vos petits yeux quand même  (le site est vert, littéralement vert, comme l’argile).

  • Une sélection d’huiles essentielle

-L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) : antiseptique (désinfection des blessures) ; soulage les piqûres d’insectes et les coups de soleil ; redonne de l’énergie en cas de fatigue ; aide à soigner les aphtes et herpès labial.

-L’huile essentielle de lavande vraie :  facilite l’endormissement ; anti-migraine ; désinfecte et favorise la cicatrisation (propriétés antibactériennes et antiseptiques).

-L’huile essentielle de basilic exotique : apaise les troubles digestifs (ballonnements, nausées, indigestions, constipation) ; utile en cas de mal des transports ; en cas de douleurs de règles ; aide à se rétablir en cas de troubles liés au décalage horaire. (A utiliser diluée).

-L’huile essentielle de menthe poivrée : lutte contre les vomissements, les nausées ; calme les démangeaisons (piqûres d’insectes, etc.) ; antalgique, elle calme rapidement les douleurs. (A utiliser diluée).

Ceci est notre sélection d’huiles essentielles, parmi d’autres proposées en indispensables de voyage dans le blog Phyto & sens. A noter qu’il faut vraiment savoir comment utiliser les huiles essentielles, et donc bien se renseigner sur la posologie.

remedes naturels voyage famille

Une sélection de granules homéopathiques

  • Belladonna : coup de chaleur, brulure, fièvre, inflammation, angine
  • Arnica montana : traumatismes divers, chocs, chutes, douleurs inflammatoires
  • Apis Mellifica : piqure d’insecte, coup de soleil, brulure légère, réaction allergique
  • Vaccinotoxinum : herpès labial (en complément du Rhus toxicodendron et de l’huile essentielle de tea tree)
  • Nux Vomica : problèmes digestifs, nausées, intoxication alimentaire (> à prendre avec du Carbo Vegetabilis, équivalent homéopathique du charbon végétal = anti poison)
  • Arsenicum album (associé au Nux Vomica et au Carbo Vegetabilis) : en cas de tourista
  • Rhus toxicodendron et Hepar Sulfuris : fonction antibiotique

La encore il ne s’agit que de la sélection que j’ai choisi d’emmener, sachant que je ne suis pas médecin, pharmacienne, ou même experte en médication naturelle ; il s’agit de remèdes que j’ai l’habitude d’utiliser ou que, pour certains, j’ai envie de tester. Pour en savoir plus : Quelques précisions sur l’homéopathie et Trousse homéopathique de voyage

pharamacie voyage en famille

Et voilà donc nos quatre trousses, réparties dans différents sacs pour prendre moins de place !

……………………………………………………………………………………………..

Pour conserver cet article vous pouvez l’épingler sur Pinterest !

pharmacie voyage en famille

Laisser un commentaire