Comment sauver son budget lors d’un voyage en famille en Nouvelle Zélande ?.. grâce à l’échange de maisons!!!


Echange de maisons, Nouvelle Zélande, voyage en famille / mercredi, octobre 19th, 2016

Quand je me suis penchée sur l’organisation de notre voyage en Nouvelle Zélande, il y a un an (pour un départ deux mois plus tard), et que je me suis rendue compte du prix des logements, j’ai commencé à vraiment paniquer..  Les billets d’avion étaient déjà achetés, deux mois et demi de prévu sur place en plein dans la haute saison touristique (l’hiver pour nous = l’été là-bas). La moitié des maisons n’étaient plus disponibles, l’autre moitié hors de prix.. voilà voilà..

Daddy cool (vraiment maxi cool) : « C’est bon, arrête de stresser, on fera du camping » … Et moi, sans voix dans un premier temps : « ?!?… », puis : « Sérieusement?!? 4 mois en tente (et donc en pleine nature) avec deux bébés qui n’arrêtent pas de ramper, dans des directions bien évidemment opposées, et qui cherchent à mettre dans la bouche tout ce qu’ils peuvent trouver en cours de route? du camping??? Et tu en as d’autres des idées à la con lumineuses de ce type?… »

Je me suis donc largement, et longuement, penchée sur la question de l’échange de maisons ; ça tombait bien, je m’étais inscrite sur guesttoguest quelques mois avant, et j’avais commencé à cumuler des points en « échangeant » le studio que nous avons à Bordeaux. J’ai envoyé de nombreuses demandes, essuyé de nombreux refus (quand on daignait me répondre), mais j’ai aussi eu des réponses positives, réussi à faire coller les dates des uns et des autres, et au final pu établir un itinéraire avec plus d’un mois dans des endroits de rêve, qu’on n’aurait même pas imaginé pouvoir louer.

A Napier, dans le penthouse de Roger (oui un penthouse, avec un ascenseur qui dessert un étage privé, celui auquel on a vécu.. si on nous l’avait dit on ne l’aurait pas cru)

A Nelson, chez Jim et Anna : énorme maison avec une petite vue

Comment ça marche, c’est quoi cette histoire de points?

  • On peut faire un « vrai » échange : Jean-Paul me prête sa maison pour que je parte en vacances chez lui, et il vient chez moi exactement au même moment, ce qui implique qu’avec JP -oui on est proche maintenant-, chez qui j’ai envie d’aller,  on ait exactement les mêmes dates de vacances, et surtout qu’il ait envie de venir chez moi, au Porge (en Gironde, pour les incultes ;-)), en plein mois de février.. pas gagné quoi.
  • On peut faire un « vrai échange, mais en différé » : JP me prête sa maison, il fait sa vie pendant que j’y suis, et il viendra chez moi plus tard, quand ce sera la bonne période pour venir au Porge (et donc moi j’irai voir ailleurs si j’y suis).
  • On peut ne pas faire d’échange de maisons, mais à la place se donner des guestpoints, et c’est ça qui est super pratique ! Je vais chez JP, je lui donne des points ; JP n’a aucune envie de venir au Porge, mais le Brésil ça le tente bien, il va dépenser ses points là-bas pendant que je suis chez lui, ou à un autre moment (il fait ce qu’il veut de ses points après tout).

Lors de ce voyage on a expérimenté toutes sortes d’échanges : on a donné des guestpoints à des gens chez qui on est allé mais qui ne viendront sûrement pas en France ; on a fait des « vrais échanges, mais en différé » sans deal de guestpoints (on a séjourné chez Jenny et Malcolm l’hiver dernier, ils sont venus chez nous le printemps suivant) ; et on fait des « vrais échanges, mais en différé » avec échange de guestpoints, comme avec Roger (forcément son penthouse vaut un peu plus de points que notre studio de 20m2 à Bordeaux..)

Çà ne coûte rien du tout?

Si, un tout tout petit peu. Quand on finalise un échange on paye 3,5% de la caution qui est demandé par nos hôtes, elle n’est pas encaissé, c’est le site qui gère ça et prend donc une petite commission dessus. De plus, si les hôtes demandent à ce que l’assurance soit obligatoire, vous devrez prendre au moins la couverture minimale, soit 4 euros par jour. Par exemple, si JP a fixé la caution à 500 euros et demande à ce que je prenne l’assurance, je paye 17,5 euros + 4 euros par jour, soit 45,50 euros pour une semaine.. tout va bien quoi.

Les maisons, on est tout seuls dedans ou pas?

Normalement oui, c’est le concept de base, les gens vous prêtent leur maison donc vous êtes seuls dedans, mais il peut y avoir des exceptions, des gens qui se sont inscrits sur le site sans trop connaître le fonctionnement, et qui seront heureux de vous accueillir mais sans avoir pour autant l’intention de quitter leur maison.

C’est comme ça que nous avons rencontré Michele, à Auckland. Elle nous a accueilli chez elle en échange de guestpoints, nous avait préparé une chambre, et sorti tous les jouets de son petit fils! On a passé plusieurs bonnes soirées avec elle, elle était tellement fan des gars qu’elle leur a offert des cadeaux super typiques pour Noel (des bodys des All Black, et des Busy bees – Le jouet de bébé néo-zélandais), et était à deux doigts de pleurer quand on est partis. Du coup on est revenu lui faire un coucou la veille de notre départ de NZ 🙂

Même si on est tout seuls dans la maison qu’on nous prête, on peut quand même faire des jolies rencontres :

A Mont Maunganui, John et Gloria nous ont accueilli dans le logement situé au sous-sol de leur maison, destiné à la famille ou aux amis. Ils n’ont pas voulu de nos guestpoints, peut être qu’ils viendront un jour nous voir, peut être pas. On espère qu’ils viendront, c’était vraiment sympa de partager des repas avec eux. Eux aussi ils étaient fan des gars (enfin surtout Gloria, complètement gaga), ils nous les ont même gardé un soir (enfin ils ont gardé le baby-phone) pour nous permettre d’aller au resto (ça ne nous est pas arrivés souvent pendant le voyage, on était trooop contents).

la nouvelle zélande en famille, échange de maison ; tripandtwins.com

A Havelock North, on a rencontré le temps d’un verre Angie et Allan, qui nous ont accueilli dans le cottage situé à côté de leur maison en échange de guestpoints, dont ils se serviront pour aller où ils veulent, peut être en France, ou ailleurs.

Deux/trois p’tits conseils (issus de mon unique expérience!) :

  • Envoyer un message personnalisé aux personnes chez qui vous souhaiteriez aller ; il y a sur le site la possibilité d’envoyer un message standard genre « j’aime beaucoup votre logement et j’aimerais organiser un échange avec vous. »… Oubliez ça, et présentez vous, parlez de votre voyage, proposez votre maison en échange (en expliquant où elle est située, les trucs sympas à faire dans votre coin..), et/ou proposez des guestpoints pour laisser le choix aux gens, bref mettez toutes les chances de votre côté (sur un malentendu ça peut marcher).
  • Envoyez BEAUCOUP de demandes, et ne démoralisez pas si vous recevez beaucoup de réponses négatives ; je n’ai jamais dit que c’était du tout cuit, il faut aller les chercher les baraques de ouf (et donc y passer du temps).
  • Envoyer des demandes même s’il n’y a pas de photos du logement, vous pourriez avoir des bonnes surprises, comme nous quand on est arrivés chez Glen à Wellington :

Bonjour bonjour, voilà où on va passer la semaine..

  • Ne faites pas comme moi et anticipez le plus possible ! Avec du recul je pense que j’ai eu beaucoup de chances en m’y prenant si peu à l’avance en Nouvelle Zélande, cette année pour l’Australie c’est à priori archi mort, si j’ai bien compris il aurait fallu que je m’y prenne au moins un an à l’avance (c’est noté dans un coin de ma tête pour une prochaine fois 😉 )

Pour finir en beauté, la maison qu’on a préféré, pas la plus bling bling, mais celle qui était au plus près de l’eau, au bord du lac Rotoiti tout paisible, à proximité de Rotorua ; magique..

Alors vous vous inscrivez ?!? >>> guesttoguest, l’échange de maison super flex 🙂

ps : si vous vous inscrivez via ce lien (qui est un lien de parrainage) vous aurez des points en plus, et nous aussi, vous contribueront donc à nos prochains voyages, et on pourra donc continuer à vous faire rêver.. elle est pas belle la vie?

Save

11 réponses à « Comment sauver son budget lors d’un voyage en famille en Nouvelle Zélande ?.. grâce à l’échange de maisons!!! »

  1. Je n’aurais pas pensé à ce système pour un road-trip, c’est intéressant ! Par contre ça doit demander un temps fou en organisation…

    1. c’est sûr!! c’était tellement plus simple quand on ne partait qu’à deux et qu’on ouvrait notre guide dans l’avion : »bon, par quoi on commence?.. », mais là, avec nos deux petits bouts, pour plusieurs mois en Nouvelle Zélande, j’ai senti que si on se la tentait sans organisation ça pouvait vite devenir pénible, alors je m’y suis collée.. et je m’y colle encore, cette fois ci pour l’Australie 😉

  2. Bonjour Solen,
    merci pour le partage de votre expérience ! ça fait vraiment plaisir de voir que vous avez pu partir avec tout votre famille et faire de belles rencontres avec l’échange de maison et GuestToGuest 🙂 A très bientôt pour encore d’autres vacances de rêve !

  3. salut, j’aimerais comprendre l’avantage que vous avez à échanger votre appartement à bordeaux par rapport à si vous le louiez? en le louant vous pouvez très bien utiliser l’argent de la loc pour voyager, tout pareil, non? merci de m’éclairer, j’ai du louper une info…

    1. Salut 🙂 oui effectivement on pourrait se servir de l’argent des locs pour louer ensuite d’autres logements, mais j’aime l’idée qu’il n’y ait pas d’histoire d’argent dans ce concept. Nous invitons des gens chez nous, et d’autres personnes nous invitent! Je pense que c’est aussi plus intéressant financièrement, car nous n’avons rien à déclarer aux impôts (puisque nous ne recevons pas d’argent), et nous ne perdons rien en frais Airbnb (qui chiffrent vite, du côté de l’hôte et surtout du côté de celui qui loue). Enfin j’aime la dimension humaine de ces échanges, on se fait des petits cadeaux pour se remercier parfois, des repas ensemble comme ça nous est arrivés (mais qui peut arriver aussi en Airbnb bien sûr). Le côté surprise est assez chouette aussi, tu peux recevoir une proposition d’échange avec le Brésil, Tahiti, un plus simplement en Bretagne, ce qui peut donner des idées, des envies de week end ou de voyages 🙂

  4. […] deux mois et demi de locations de maisons, ça aurait été un peu compliqué au niveau du budget et notre banquier aurait pu tirer un peu la tronche, je dis bien « aurait » car grâce au site d’échange de maisons guesttoguest on a pu se loger plus d’un mois dans des chouettes maisons (et en prime rencontrer des gens super sympas) : Comment sauver son budget lors d’un voyage en famille en Nouvelle Zélande ?.. grâce à l’écha… […]

  5. […] Le principe est simple :  votre maison vous permet de voyager sans dépenser d’argent dans un logement, vous diminuez donc votre budget voyage, ce qui vous permet de voyagez plus 🙂 Eh oui c’est logique. Que pensez vous de dépenser 42,50 euros pour 6 nuits à Sydney? – Nooooooon????? – mais siiiiii!!!!!! j’te jure – OMG! (+ émôticônes clin d’oeil, tête de chat, et tout ce que vous voulez). Ok j’arrête. Plus sérieusement, 42,50 euros qui couvrent l’assurance et les frais liés au site Guesttoguest (qui prend une commission sur la caution, quand l’hôte en demande une), et un certain nombre de guestpoints déterminés par la valeur du logement. Peut être que je suis en train de perdre ceux qui ne comprennent rien à l’histoire de points ?.. Pas de panique > pour plus d’explications sur le concept du site d’échanges guesttoguest : Comment sauver son budget lors d’un voyage en famille en Nouvelle Zélande ?.. grâce à l’écha… […]

  6. […] Pour notre part nous sommes archi fans du concept d’échanges de maisons, nous faisons les premières recherches de logements sur le site guesttoguest, et complétons ensuite avec des locations. Pour en savoir plus : Comment sauver son budget lors d’un voyage en famille en Nouvelle-Zélande?.. Grâce à l&#82…!!! […]

Laisser un commentaire