Partir en van avec des enfants – Conseils et idée de road trip en Dordogne

En Juin dernier nous sommes partis sur un coup de tête en camper van avec nos enfants de 5 ans. Le week end s’annonçait beau, on avait envie de changer d’air et de passer un moment privilégié en famille.. alors quoi de mieux qu’une échappée en pleine nature pour se créer de nouveaux souvenirs ?

Le gros avantage au fait de partir en van est qu’il n’y a rien besoin de prévoir, il y a seulement a décider de partir ! Une réservation en ligne sur Indie Camper le mercredi, et, le vendredi, après avoir récupéré les enfants à l’école, on était sur la route ! Les petits étaient comme des dingues, c’était la première fois qu’ils allaient dormir dans un van !

Alors on va où ?

Notre week end en van avec nos enfants : Cap sur le Périgord, au départ de Bordeaux

Deux ans auparavant nous avions passé quelques jours dans le Périgord avec nos enfants. Nous avions vraiment apprécié cette région que nous ne connaissions pas, et avions gardé dans un coin de nos têtes le fait d’y retourner un jour. On a donc sauté sur l’occasion de ce week end improvisé pour retourner vadrouiller par là-bas.

Nous avons ciblé le Périgord de manière large, sans objectif précis. Comme à mon habitude j’ai été à la pêche aux adresses kid friendly et spots à ne pas rater sur Instagram, j’ai fait ma petite liste parmi toutes les réponses qu’on m’a donné, et de là on a établi (alors qu’on était déjà sur la route) un semblant d’itinéraire.

Avant de vous partager le récit de ce road trip, je vous liste quelques conseils qui pourront vous être utiles si une aventure en van avec vos enfants vous tente 🙂

Nos conseils pour partir en van avec des enfants

  • Emmener des réhausseurs auto faciles à installer ; ils serviront pendant les trajets, mais aussi pendant les repas en les mettant sur les chaises de camping (dans lesquelles on est toujours super bas).

Nous avons les Boostapack de chez Trunki, dont on se sert également pendant nos voyages à l’étranger.

  • Prévoir des sacs souples pour mettre ses affaires (surtout pas de valises, qu’on ne saura pas où mettre dans le van), et idéalement avoir un sac par personne (ça devient généralement très vite le bazar dans les sacs, donc comme ça chacun sait où chercher !).
  • Ne pas trop se charger, ne prendre que le minimum d’affaires et de jeux (pour ne pas en avoir partout au bout de 2 minutes), et attribuer une place aux choses.
  • S’il n’y a pas de coin douche, prévoir une douche solaire et/ou une baignoire gonflable (pour des enfants en bas âge)
  • Prendre son temps ! C’est tout l’intérêt du voyage en van à mon sens. Pendant ce week end on aurait pu courir partout, voir plein d’endroits, visiter plus de villages, mais on n’en avait pas envie.. le but c’était de profiter ensemble, d’apprécier des moments simples en pleine nature avec nos enfants, leur laisser le temps de jouer, profiter .. et se laisser guider par nos envies.

Retrouvez plus de conseils de parents voyageurs sur la thématique du van avec des enfants dans notre groupe facebook Trip& Kids Advisor, pour voyager en famille sereinement (rejoignez le groupe, puis taper  » van en famille  » dans le moteur de recherche 🙂

Van en famille en mode « liberté » (entendre : sans se poser dans des campings)

Trouver son spot pour dormir

L’appli Park4night est géniale pour localiser des spots un peu partout, que ce soit des endroits sympas pour passer la journée, des spots pour dormir, des points permettant de se recharger en eau, etc. Elle recense des spots sauvages comme des campings, permettant de choisir en fonction de ses envies et de ses besoins.

Si on a envie d’être au plus près de la nature, et idéalement sans personne autours, on s’orientera plutôt vers des endroits sauvages, mais qui dit spot sauvage dit « pas de réservation », donc il ne faut pas arriver trop tard là où on a l’intention de passer la nuit, car il peut y avoir déjà du monde ; il faut se laisser le temps de pouvoir trouver un autre endroit si besoin.

Le fait d’utiliser l’appli Park4night va nous diriger vers des spots qui sont référencés, donc potentiellement déjà « pris » par quelqu’un d’autre. Pour augmenter les chances d’êtres tout seuls, la bonne vieille technique de regarder sur une carte papier, ou de zoomer sur Google Map pour chercher un point d’eau (toujours sympa d’être au bord de l’eau) ou un point en hauteur (pour avoir une jolie vue). Parfois on a tout faux (c’est le jeu..), parfois on a tout bon, et quand on se retrouve seuls dans un endroit de ouf, on a l’impression d’être les rois du monde !

Se ravitailler en eau

Si on veut éviter les campings, il faut penser à prendre un long tuyau pour pouvoir remplir le réservoir d’eau du van (un tuyau de grande longueur n’est pas forcément fourni quand on loue un van, et pourtant il est essentiel pour pouvoir remplir son réservoir un peu n’importe où)

Économiser ses batteries

  • ne faire tourner la glacière électrique/le frigo que quand on roule, ce qui implique d’acheter plutôt ses provisions au jour le jour, et de privilégier les aliments qui se conservent à température ambiante (fruits, légumes, œufs, conserves, ..)
  • ne pas utiliser d’eau chaude (quand on a un cabinet de douche), donc des douches à l’eau froide uniquement 😉
  • utiliser des batteries externes pour recharger l’électronique (tablette, téléphone, appareil photo) – nous avons toujours avec nous des batteries multi port usb PNY

L’idée est donc de n’utiliser quasiment que les lumières quand on est à l’arrêt, afin de taper au minimum dans la batterie auxiliaire, et de profiter des moments où on roule pour recharger ce qu’on a besoin de recharger (sans devoir aller dans un camping!).

Épinglez cet article sur Pinterest pour le conserver avec vos idées de voyage !

Récit de notre road trip en van avec nos enfants, au fil de la Dordogne

Première nuit en van avec nos enfants : après Bergerac, au bord de la Garonne

Grâce à l’application Park4night nous avons repéré un endroit super sympa pour passer la nuit, ce n’était pas encore dans le Périgord, mais on n’avait pas envie de rouler trop longtemps. C’était calme, au bord de l’eau, parfait pour démarrer ce road trip en van avec nos enfants ! Un van était déjà sur place, avec un couple bien tranquille à l’apéro.. On a lâché les fauves (les petits), on a dit bonjour poliment (un peu gênés d’interrompre ce moment de quiétude en amoureux..) et on est partis faire courir les petits plus loin, pour qu’ils puissent se défouler !

Quelques ricochets plus tard on était de retour au van, en mode préparation pour la nuit, douche, installation des couettes et des doudous et, le plus important : l’apéro ;). On a sorti le réchaud, apprécié la vue en attendant que les pâtes cuisent, et on a trinqué à cette nouvelle aventure en famille.

A retenir : Deux camions sont arrivés peu après nous, ils auraient bien aimé s’installer sur ce même spot, mais ils ont fait demi tour, il n’y avait plus assez de place.. donc comme je le disais dans les conseils : ne jamais arriver trop tard, surtout avec des enfants, si on n’a pas envie de tourner pendant des plombes!

Journée marché de Lalinde, paddle au Bac de Sors, et visite de Limeuil

Sur notre route pour aller vers le Bac de Sors, qu’on nous avait recommandé, nous sommes passés par le village de Lalinde.. « – Oh mais ça a l’air trop mignon par ici ! – Ouais carrément. – Et en plus, y’a un marché ! – On s’arrête, non ? »

Voilà comment on a acheté de quoi pique niquer le midi, et surtout comment on a découvert ce village au bord de l’eau, son office de tourisme, et son point d’eau pour remplir nos gourdes. C’est souvent sur le moment que se créent les itinéraires en van, et c’est ça qui est génial.

Le Bac de Sors, près de Limeuil, est un très bel endroit. Parfait pour se poser la journée, ouvrir les portes du van sur l’immense pelouse, s’installer pour déjeuner, profiter de la rivière pour se baigner, et même pourquoi partir en exploration en paddle ou en kayak.

Après notre balade en paddle, c’était l’heure de la glace ! Direction le village de Limeuil, un des plus beaux villages de France, donc forcément bourré de charme. Une petite terrasse au soleil au bord de l’eau, des jolies ruelles, des panoramas canons.. on a adoré ce village.

Deuxième nuit au bord de l’eau, dans un spot archi sauvage

Pour cette deuxième nuit on s’est posés la question d’aller dormir dans un camping, n’étant pas trop sûrs de nos réserves d’eau. On a regardé les campings vers Limeuil, mais c’est l’envie de plein air, et surtout d’avoir personne autour, qui a gagné ! Nous voilà donc de nouveau sur l’appli Park4Night, a dénicher notre spot de la nuit : Un endroit ultra sauvage et trop canon. 100% zen. Le bonheur.

Plage, baignade, et visite du village de La Roque Gajeac

Après un petit déj à rallonge et 12 cafés (on n’avait aucune envie de partir d’ici), on s’est établi notre petit programme de la journée, qui incluait le retour vers chez nous (on était déjà dimanche..).

Un pique nique sur une mini plage privée tout près de la Roque Gajeac (située juste en dessous du snack des Pirates, que l’on repère sur Google Map), une petite balade dans les jolies rues du village (également un des plus beaux villages de France), une glace (of course), et on était prêts à reprendre la route (même si on aurait bien prolongé le trip d’une semaine ou deux..)

On est rentrés tranquillement par une superbe route au milieu des vignobles, dans la région de Monbazillac (un itinéraire alternatif à l’autoroute, qui ne mettait qu’un quart d’heure de plus). Les lumières de fin de journée étaient dingues, ce road trip finissait en beauté 🙂


Où louer un van pour partir avec des enfants, sur un week end ou plus longtemps ?

Indie Campers permet de louer des camping-car et van aménagés dans toute l’Europe.

Il y a 3 ans nous étions partis (sans enfants) au Portugal, nous avions récupéré notre van à l’agence de Lisbonne, et c’était partis pour un super road trip jusqu’en Algarve !

Cette année c’est à proximité de Bordeaux, à seulement 40 minutes de chez nous, que nous avons récupéré (et ramené) notre camper van.. trop pratique !

Il est également possible, moyennant des frais à sens unique, de finir son road trip dans un autre pays d’Europe ! Pour éviter de revenir sur ses pas, on pourra par exemple prendre son van à Paris, et le déposer à Barcelone.

Plusieurs types de véhicules sont disponibles, permettant de choisir ce qui nous convient le mieux. De notre côté, pour une première avec les enfants, nous avons opté pour un Van Active, avec deux lits superposés (pratique de ne pas avoir à transformer le salon en lit) et une douche à l’intérieur. Le Van Active étant moins grand qu’un camping car, cela nous a permis de pouvoir nous engager sur des petites routes, tout en ayant plus de confort que dans un petit van ; c’était un bon compromis entre liberté de mouvements et confort.

Les livres ressources pour un week end en van avec des enfants

Laisser un commentaire