Panama – Les îles San Blas en famille, et en voilier


INSOLITE, PANAMA, voilier, voyage en famille / mercredi, septembre 18th, 2019

Après avoir vu de sublimes photos et vidéos des îles San Blas, nous rêvions d’y aller lors de notre séjour au Panama, en Février, avec nos jumeaux de 4 ans. Cet endroit étant, en plus, considéré comme un incontournable lors d’un voyage au Panama (bien avant que la troisième saison de la série Casa De Papel ne soit tournée là-bas !), nous nous étions mis en tête non seulement d’y aller, mais de séjourner quelques jours sur les îles San Blas en famille, pour vraiment en profiter et prendre le temps sur place.

Séjourner sur les îles San Blas en famille

Je dois vous avouer que je n’ai JAMAIS autant galéré pour organiser un séjour de quelques jours, tout me semblait hors de prix et compliqué !

La population autochtone Kuna exerce un plein contrôle sur les îles, les préservant du tourisme de masse et gardant ainsi leur beauté préservée, sans constructions massives. On dort sur les îles San Blas dans des huttes traditionnelles ou dans des tentes sur la plage, avec un confort rudimentaire. Jusqu’ici tout va bien. Sauf que ce confort rudimentaire a un prix très (très) élevé, surtout quand on voyage à 4.

Après de multiples recherches sur internet et d’échanges sur WhatsApp avec des contacts kunas que l’on m’avait donné, le meilleur tarif que j’avais réussi à obtenir était 900 dollars pour 3 jours et 3 nuits dans une petite cabane, avec repas compris + quelques visites en bateau, mais sans le transport jusqu’à l’île et sans les taxes d’entrée sur le territoire (20 dollars / personne).

Nous pensions (à cette étape de la recherche) aller nous même jusqu’au port de Carti en louant une voiture, que nous avions l’intention de garder pour enchaîner sur un road trip dans le pays. Sauf que les routes sont parfois fermées par les Kunas. Sauf que pour trouver un bateau qui fasse la liaison sur une île depuis Carti (et non un transfert global depuis Panama Ciudad) c’est très très compliqué, et hors de prix (genre 100 dollars par personne).

A ce moment là, j’ai franchement failli laisser tomber un séjour dans les San Blas. En plus d’être très cher (même en prenant l’option camping), on était en train de comprendre que c’était difficile d’être autonomes : il était préférable de prendre un package aller/retour depuis Panama Ciudad.

Ci-contre un exemple de package proposé, tout inclus. Le tarif est à multiplier par le nombre de personnes de la famille (en négociant quand même pour les petits hein), et il faut rajouter le prix de la location de la tente dans l’option camping (sinon c’est trop facile).

………………………………………………………………………………………………………………….

Je me suis alors penchée sur l’option voilier. Mon raisonnement : quitte à payer une blinde, autant que ce soit pour une expérience de dingue ! J’avais déjà fait des recherches sur les sites proposant des croisières, les voiliers étaient canons, mais je trouvais ça quand même beaucoup trop cher.

C’est sur Airbnb que j’ai trouvé mon bonheur. Il y a énormément de propriétaires de voiliers qui sont inscrits sur cette plate forme et propose de vous accueillir dans leur voilier. Ils vivent à bord, seuls, en couple ou en famille, et vous accueillent le temps de quelques jours dans leur maison flottante.

iles san blas en famille

Naviguer plusieurs jours sur les îles San Blas

L’avantage d’être sur un voilier est de pouvoir changer tous les jours d’île (à l’inverse d’un séjour en camping ou en cabane). De plus, s’il y a beaucoup de vent (ce qui était le cas pendant nos trois jours), il est possible de se mettre au mouillage dans des criques abritées du vent. En voyant les personnes qui faisaient du camping en plein vent, sans possibilité de s’abriter ni de bouger, nous étions vraiment contents d’avoir pris cette option !

Et puis le principal : C’est tellement agréable de passer du temps sur un bateau, d’avoir des vues magnifiques à 360 degrés, de se baigner dès que ça nous chante, d’être bercés et apaisés par les clapotis de l’eau… J’avais déjà emmené les petits dormir sur un bateau, mais nous étions restés à quai, c’était une chouette première expérience pour eux, et je n’attendais qu’une chose : larguer les amarres et faire une croisière avec eux. On ne pouvait rêver meilleur endroit que ce sublime archipel !

Le budget de nos 3 jours en voilier dans les îles San Blas

Le prix de la croisière en voilier

Nos trois jours et trois nuits nous ont coûté 900 euros (pour tous les 4) pour l’hébergement sur le voilier, avec tous les repas compris (hors boissons), et une dépose quotidienne en annexe sur une île. Nous sommes arrivés en fin de matinée sur le voilier le jour 1, et repartis dans la matinée le jour 4, soit 3 jours plein.

Attention : il s’agit d’un tarif ultra négocié et en passant outre la plate forme qui commence par A et qui finit par BNB (sinon on était plutôt à 1500 euros..).

Le prix du transport depuis Panama Ciudad

Nous avions laissé tomber l’idée de venir par nous même en voiture jusqu’au port de Carti, et opté pour un transfert en voiture depuis Panama Ciudad jusqu’au port de Carti, suivi d’un transfert en lancha jusqu’au voilier. Il nous en a coûté 200 dollars aller-retour, en ayant les petits sur les genoux. (Le prix que je vous donne est celui que nous avons payé, il peut varier considérablement en fonction de l’humeur de la personne qui répond à vos messages, il peut changer d’un jour à l’autre.. bref il faut s’armer de patience).

port de carti panama
Port de Carti, point de départ principal pour les îles San Blas

Le prix des taxes d’entrée

L’entrée en territoire Kuna est de 20 dollars par adulte (nous n’avons pas eu à payer pour nos enfants de 4 ans). Il faut également s’acquitter d’une petite taxe d’entrée sur un grand nombre de plages (2 ou 3 dollars par adultes, moitié prix ou gratuit pour les enfants.. il n’y a pas vraiment de règles..).

Ce qu’il faut savoir avant de réserver une croisière en voilier dans les îles San Blas

Il est bon de savoir que les voiliers ne sont pas forcément vus d’un très bon œil par les Kunas, puisque ce sont des personnes étrangères au territoire qui ne leur reversent rien, et qui, en plus, font du business touristique. Lors de notre transfert, la lancha qui nous amenait a d’ailleurs du faire un détour pour éviter que la police locale ne nous voit embarquer sur le voilier. Nous n’avons pas eu les détails explicatifs, mais nous avons quand même bien compris qu’il y avait un truc pas super clair..

Les situations sont variables selon les propriétaires de bateaux, en fonction des relations qu’ils ont noué avec les locaux.

Choisissez bien votre bateau !

Ces quelques jours en bateau étaient fantastiques, mais il faut quand même que je vous dise que nous n’avions vraiment pas choisi le bon voilier, ou plutôt le bon skipper !.. Pour vous resituer le contexte :

Après avoir contacté Fabio, discuté longuement, et s’être mis d’accord sur un prix, nous versons un deposit, tout va bien : on va faire du voilier !!!!
Et puis, les plans changent concernant le lieu de départ du bateau, il y a trop de vent, il faut partir de je ne sais où, et puis en fait non, et puis il doit aller faire des courses et nous récupérer là, et vas y qu’il commence à bien nous saouler et que l’ambiance devient compliquée avant même d’embarquer. Je suis à deux doigts d’annuler (et donc de perdre le deposit), Daddy reste cool (du moins essaie), je souffle un grand coup, allez on y va, pas peur (enfin si, mais on y va quand même).
Arrivés sur le bateau, il s’avère que Fabio est effectivement un gros con. Il ne dit pas bonjour le matin, s’embrouille avec sa femme, reste à regarder des films super forts, avachi en slip de bain dans le bateau toute la journée.. horrible. Heureusement on n’est pas tout seuls sur le bateau, mais avec un couple super cool avec qui on décide de faire abstraction et de profiter des endroits magnifiques dans lesquels on a la chance de se trouver. Eux aussi sont passés outre la fameuse plateforme, et on se maudit tous les 4 de ne pas pouvoir laisser un bon vieux commentaire pourri (mais objectif). C’est le jeu, mais maintenant je peux le dire haut et fort : si vous trouvez sur air—b (ou ailleurs), en cherchant à vous loger dans les îles San Blas, un bateau bleu dont le propriétaire est un italien du prénom de Fabio : FUYEZ !

Je vous invite donc à choisir soigneusement votre voilier, car même si le lieu est paradisiaque, cela peut être compliqué d’avoir des relations tendues dans un petit espace tel qu’un voilier.

Partir à la journée sur les îles San Blas avec ses enfants

Si votre budget ne vous permet pas de partir plusieurs jours dans les îles San Blas en famille (ou si mon récit vous à totalement démotivé à essayer d’organiser un séjour sur place !), il est également possible de partir à la journée sur les îles San Blas.

Le départ se fait très tôt de Panama Ciudad, vers 5h30, pour être sur place vers 8h (après 2h30 de voiture dans laquelle on peut continuer sa nuit !). Généralement 4 îles différentes sont au programme pour bronzer, se baigner, faire du kayak, du paddle, du snorkeling et appréciez un déjeuner local. Le retour se fait en fin de journée sur Panama Ciudad.

Plus d’infos : excursion d’une journée sur les îles San Blas.

îles san blas panama

……………………………………………………………………………………………………….

Vous organisez un voyage en famille au Panama ? Ces articles vous intéresseront sûrement ! :

Panama avec des enfants – Itinéraire de deux semaines

Playa Venao avec des enfants

iles san blas en famille
Épinglez cet article sur Pinterest !

Une réponse à « Panama – Les îles San Blas en famille, et en voilier »

Laisser un commentaire