Se loger en famille comme des stars de cinéma… presque gratuitement !


ECHANGES DE MAISONS, ECONOMISER EN VOYAGE, voyage en famille / lundi, mars 18th, 2019

Laissez moi vous donner ma définition d’une maison de star. J’entends par ce terme une maison complètement dingue, d’une grandeur souvent hallucinante, qui contient un ou plusieurs des éléments suivants : terrasse avec vue sublime, piscine, jacuzzi, voire même un terrain de tennis ou , soyons fous, une aire de jeux pour enfants dans le jardin (Oui, ça existe).

Ce genre de maisons est digne des magazines de décoration les plus fous, et généralement dans la catégorie « hors de prix » (donc « même pas en rêve ») sur les sites de locations de vacances.

Et pourtant, il y a moyen d’y loger quasiment gratuitement lors de vacances en famille. Je vous explique comment.

Se loger en famille dans des maisons de stars avec HomeExchange

Si vous nous suivez depuis quelques temps vous avez du nous voir dans beaucoup de très belles maisons, et imaginer qu’on avait un budget très élastique ! Villa avec piscine à Bali, penthouse en Nouvelle Zélande, jolie maison de ville à Sydney, immense propriété à Cape Town (tellement grande que les petits se perdaient), ou encore villa au beau milieu d’un lac cet hiver en Colombie. Bref, des endroits de folie.

Des endroits qui, non seulement ne nous ont presque rien couté, mais qui en plus nous ont permis de faire des grosses économies, puisque si nous n’avions pas eu la chance d’y séjourner, nous aurions du louer d’autres maisons ou prendre des chambres d’hôtels.

J’expliquais dans l’article Voyager en famille sans dépenser d’argent pour se loger comment il était possible d’économiser sur le logement grâce au site d’échange de maisons GuestToGuest, qui s’appelle dorénavant HomeExchange.

Aujourd’hui j’ai envie de me focaliser sur le cas de ces maisons de stars, de montrer qu’il est possible d’y séjourner même sans avoir de logement de standing équivalent, et surtout de vous expliquer comment je m’y prends pour obtenir des réponses positives des « stars » en question (qui ne sont pas vraiment des stars, hein, vous connaissez ma tendance à l’exagération).

 

Pourquoi les gens qui ont des maisons de stars mettent une annonce sur HomeExchange ?

(et donc pourquoi vous avez une chance de pouvoir y aller, même sans avoir une maison équivalente)

Dans un premier temps il est important de comprendre pourquoi les gens qui ont de telles maisons sont inscrits sur HomeExchange. On pourrait penser qu’ils ont un tel niveau de vie qu’ils n’ont pas besoin d’échanger leur villa pour partir en vacances. Eh bien non, pas tous. Certains ont compris que leur maison était une belle monnaie d’échanges pour voyager plus et vous ouvre leur porte avec plaisir.

Voilà ce que m’a répondu Luis Santiago à ma question « Pourquoi êtes vous inscrits sur HomeExchange ? »:

« Je suis nouveau sur HomeExchange, mais je trouve ça fascinant car, dans mon cas, il s’agit d’une propriété que je n’utilise que les week ends, et donner aux autres l’opportunité de venir me donne des points pour voyager dans de nombreux endroits du Monde, sans avoir à payer pour un hôtel. Ce que j’apprécie vraiment c’est de pouvoir séjourner dans le contexte privé d’une maison, on peut ainsi visiter les marchés locaux et se faire à manger. Le fait d’être dans des maisons permet de vivre une expérience au plus près de la culture du pays que l’on visite ».

Luis est propriétaire d’une sublime résidence secondaire au milieu du lac de Guatapé, en Colombie. Sa maison est en photo dans plusieurs magasines de décoration.

 

Et voilà ce que pense Jeannie, propriétaire de la « Villa de los suenos » (villa des rêves) à Villa de Leyva, Colombie :

 

Ce qu’il faut donc retenir c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir soi-même une villa avec piscine à débordement, ou d’avoir un palace avec douze chambres, pour aller dans une maison de star. Un studio peut même suffire, comme le prouve nos débuts dans l’échange de maisons.

Comment nous avons pu loger dans un penthouse et une immense villa… en échange d’un studio.

Nous avons un petit studio à Bordeaux, un 20 mètres carré bien situé. Quand nous nous sommes inscrits sur HomeExchange (qui, à l’époque s’appelait GuestToGuest) nous l’avons proposé en indiquant dans notre calendrier les périodes où il était disponible. Quelques jours après, nous recevions une demande de Charlène, qui souhaitait y passer dix jours. Le studio était à 90 points par nuit, donc cet échange nous apportait 900 points ; associé aux points de bienvenue qui sont crédités lors de l’inscription sur le site, nous avions déjà un bon petit pactole !

Nous avions un voyage qui se profilait à Bali et en Nouvelle Zélande ; j’ai commencé à envoyer des messages (pleiiiin de messages), et – parmi bon nombres de refus ou de messages restés sans réponse – nous avons eu des retours positifs ! On allait pouvoir partir en échange de nos points, dans des maisons sublimes qu’on n’aurait vraiment pas eu les moyens de louer !

Nous avons ainsi appris ce que signifiait le terme Penthouse : « Appartement luxueux construit sur le toit-terrasse d’un immeuble élevé » (selon notre ami Google). Une fois arrivés dans ce penthouse, figurez vous qu’on a mis un certain temps à savoir où on allait dormir et faire dormir les petits : ils y avaient beaucoup trop d’options ! C’était aussi la première fois qu’on avait une clé pour prendre l’ascenseur, qui allait à notre étage de manière privée et s’ouvrait directement dans l’appartement. La classe ! (on aurait pu jouer dans un film à ce moment, on s’y croyait trop).

Quelques semaines après, toujours en Nouvelle Zélande, nous étions dans une immense villa, avec une terrasse donnant sur la mer au loin.. cela semblait tellement surréaliste de loger ici pour presque rien !

Pourquoi  presque rien ? .. qu’est ce qui fait que ce n’est pas complètement gratuit ? : Pour n’importe quel séjour réalisé avec HomeExchange, un montant de 10 euros par nuit est à payer (correspondant aux frais de fonctionnement du site et à une assistance 24/24h) ; il est également possible de souscrire l’option Optimum pour 130 euros/an (nombre d’échanges illimités pendant un an + bonus de 500 guestpoints).

Depuis 2016 (date de ce voyage en Nouvelle Zélande), les choses ont évolué : j’ai créé le blog Voyages en famille Trip and twins, j’ai écrit un article parlant de nos échanges en Nouvelle Zélande, puis un autre sur l’Australie. Nous sommes petit à petit devenus partenaires ambassadeurs du site. HomeExchange nous donne des points, en retour nous communiquons sur les maisons dans lesquelles nous séjournons et nous faisons connaître le concept, dont nous sommes convaincus depuis le début.

La démarche de recherche de maisons reste inchangée, c’est nous qui nous occupons de faire des recherches, d’envoyer des messages et de finaliser les échanges. Pour les gens que nous contactons nous sommes une famille qui voyage beaucoup et qui habitons dans un petit village de la côte Atlantique. Alors quelle est notre « méthode » pour arriver à se loger dans de telles maisons ?

se loger en famille

 

Mes conseils pour augmenter ses chances de recevoir des réponses d’échange positives

– Personnaliser son message, avec le prénom de l’hôte que vous contactez, et aussi en vous présentant le plus possible : nous sommes une famille française, nous habitons à tel endroit, nous voyageons avec nos enfants de tel âge, blablabla. Permettre à celui qui va peut être nous accueillir chez lui de nous connaître un minimum, car il faut faire confiance pour ouvrir sa maison, et avec un message sans âme c’est un peu difficile.

Écrire son message dans la langue de son hôte. Ça risque de le saouler de traduire votre demande, donc mettez toutes les chances de votre côté (avec un petit tour sur Google Translate pour s’aider si besoin).

– Proposer TOUJOURS à la personne que l’on contacte de venir chez nous (aux mêmes dates ou à l’avenir), et donner envie de venir en décrivant les atouts de notre maison ou de notre région (qu’elle quelle soit, car il y a toujours des choses à mettre en avant, même s’il faut faire 30 minutes de voiture). Je pense que le fait de proposer de venir chez soi aide à mettre en confiance, et même si la personne n’a peut être pas le projet de venir pour l’instant, elle sera contente d’avoir une option envisageable pour plus tard.

Laisser le choix entre venir chez nous et donner des guestpoints. Si on a une maison ou un appartement « classique » et qu’on contacte quelqu’un qui a une « maison de star », il y a des chances pour que votre futur hôte préfère des points, pour pouvoir aller dans une autre maison de star avec. Pas d’offense à avoir, hein.

– Surtout : Oublier qu’on n’a aucune chance, sur un malentendu ça peut marcher 😉 Si vous avez suivi ma démarche, vous aurez compris qu’il n’y a même pas besoin d’un malentendu, car si notre logement (ou même notre pays) n’intéresse pas la personne a qui on fait une demande, elle pourra quand même être intéressée par nos points, pour s’en servir pour partir dans la maison de son choix !

Envoyer des tonnes de messages (vraiment). Personnellement j’en envoie beaucoup, j’attends de recevoir des réponses (sachant que je recevrai beaucoup de réponses négatives, ou pas de réponses du tout), puis je me refais une deuxième tournée de messages, puis une troisième (voire même une quatrième). En gros, je ne lâche pas l’affaire, j’y passe du temps, mais ça paye.

 


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager, et épinglez le sur Pinterest pour le relire plus tard !

Vous préparez un voyage en famille ? Ces articles vous seront utiles !

3 réponses à « Se loger en famille comme des stars de cinéma… presque gratuitement ! »

Laisser un commentaire